Maria Sibylla Merian: Livre nouvelle fleur 1675-1680

Dans le générique d'ouverture de la 1. Band est écrit en guise d'introduction…

La “Glorwürdigste l'empereur Maximilien” vu une fois mis sur le chemin un vieux paysan tribus; il était venu à lui et lui demanda ce qu'il plante fruitière depuis? Le fermier répondit-il mis dattiers. L'empereur se mit à rire et dit:: “Egg Bauerlein, transporter que les dates de 100 Fruits ans; L'expérience vous ne serez pas!” Répondit le fermier,: “Oui, Seigneur mon, Je le sais bien; Je le fais, mais la gloire de Dieu et au profit des descendants!” Ce discours et les actes plaisir de l'empereur tant, l'homme qu'il 100 Gulden était un cadeau. Alors qu'il travaillait pour ses descendants récompensés!

Maria Sibylla Merian (2.4.1647-13.1.1717) war die Tochter des Kupferstechers und Verlegers ( un des plus grands éditeurs du 17. Siècle) Matthäus Merian (1593-1650) et sa seconde épouse Johanna Sibylla maison. Son talent artistique ils le feraient de grand-père Johann Theodor de Bry (1561-1623) ont hérité. Cette venait d'une famille calviniste d'artistes et était connu comme graveur, Illustrateur et éditeur. Elle a fait ses études d'art à partir de son beau-père Jacob Marrel, un peintre nature morte à Francfort.

Maria Sibylla suis allée regarder les animaux et les plantes exactement. Elle élevés vers à soie et écrit sur le travail: “Surinamensium insectes métamorphose” Maintenant, le SLUB Dresde Votre livre numérisé fleurs. Il se compose de trois parties et a été la première publication de Merian. En cela, ils formé à partir des fleurs connues et inconnues – une révélation que je trouve personnellement.

Généalogie: La famille Merian artiste avec les ancêtres et descendants, peuvent, dans la Base de données être tirées.

 

Bande 1, Nuremberg 1675
Bande 2, Nuremberg 1677
Bande 3, Nuremberg 1680

Les commentaires sont fermés.