Antécédents familiaux de la marque

Les Comtes de la marque a émergé à partir des anciens comtes de Westphalie de Berg. Le fils aîné du comte Adolf von Berg (1140-1170) Eberhard I. Nombre de Berg, a été appelé 1161 Altena Château acquis après le “Nombre de Altena”.

Son frère cadet, Engelbert a hérité du nom et de la montagne du comté sur ses descendants, l'ont déjà disparu avec son Irmgard petite-fille. Grâce à eux, le comté fait partie de la maison de montagne des Ducs de Limpur, qui, dès lors, en même temps aussi appelé le comte de Berg.

Eberhard de l' 1. Comtes de Altena acheté les cadets, Frédéric I. Nombre de Altena sujet. 1180 de Rabodo de Rudenberg la règle et la Marck château, uni à d'autres biens et formé à partir du comté de Mark. Son fils, Adolf, je. Nombre de Altena a commencé depuis 1202 se relaient pour écrire et comte de Mars et l'a finalement pour 1245 Altena entièrement sur le nom. Ses descendants, Comtes de la marque a alors pris un nouveau (la couche probable d'armes du comté de de Mark) un, la plus ancienne cavalier sur un chiffre d'Adolf I. Siegel. 1226 se trouve.

Les armoiries

Le bouclier montre ici une barre de geschachteten, pousse à partir de laquelle une demi-lion. Très vite, cette demi-lion disparaît de la plaque, en raison de la Sceau de Mark Dietrich 1391 et 1400, le neveu du comte Dietrich 1398, puis de Engelbrecht II. par Mark, Herrn auf Loverval zeigen alle den Löwen nicht mehr, ainsi que ceux des descendants du comte Adolf II. par Mark. Dans les branches cadettes de la maison il y avait Mark en ce qui concerne les armes tout à fait arbitraire. Bientôt, le signer avec une barre de jeu d'échecs et de plus en plus le lion.

De même, faire varier la crête de la couche de bras. Le susnommé Dietrich (1391) ont abouti à son sceau deux cornes, son neveu, un air ouvert Dietrich. Engelbert II. présenté comme un casque d'ornement Ochsenkopf, John, je. 1394 deux cornes. Eberhard IV. Comptez de la marque et Arenberg (1517) contribué à la heaume couronné d'un lion entier entre les cornes. Lorsque Mark Rochefort en ligne, nous trouvons 1521 comme une crête, une tête de bœuf couronné, la ligne de la marque-Lummen 1628 et 1640 tout aussi compliqué et entre ses cornes, de plus en plus un petit lion, c'est-à-deux crêtes au-dessus de l'autre. De cette génération a émergé un certain nombre de branches illégitimes, La quasi-totalité de l'ancien écusson servi par Mark.

La famille de Mark Hamm

Déjà à l'époque 1406-1444 un intendant de la Engelbrecht Mark, Hamm a noté. Ce fut l'une des personnes les plus respectées. Puis, Evert documentées (Eberhard) la 7. Enfant de Heinrich von der Mark, Drost de l'épée, Noble comme le pays marque le 1538 l'accord signé avec les fonds, appelé. Evert et son épouse est devenu le père de leur origine, nous ne savons rien, un fils nommé Henry. Les descendants de cette Heinrich Johann peut l'Huissier de justice, qui avait pris ses fonctions 1643 tenue, en sont venus à Hamm. Sont consignés dans des documents à Hamm: 1650 Peter von der Mark, 1675 Berendt de la marque, 1669 Johann Dietrich (Provisor la grande église) 1725 Johann Dietrich Camerarius, 1725 Johann Friedrich, Dr. médecin med et de la garnison. La famille de Mark est mort 1742 à partir de. (Marié après le drapeau 1743 Henriette Louise Catherine Ferdinand Friedrich von Elberfeld de Herbur

Hohenzollern branche

Les enfants du roi Frédéric-Guillaume II. Comtesse de Lichfield et son amant étaient la noblesse et le nom de comte de la marque 1794. Le jeune comte Alexandre est mort très tôt (1.8.1787) Son monument funéraire est créé par Schadow à Berlin. Épousa le comte Gustav Adolf von Ingenheim sur 23. Plus 1826 Constance Eugénie rose, Thiery née comtesse von der Mark *24.11.1808, une fille de la comtesse Marianne von der Mark, Fille du roi Frédéric Guillaume II. et le Lichfield. D'abord, elle a épousé un comte de Stolberg, Ensuite, un pôle, durer un Français. (A partir des documents de la Hilchenbach maire Volkmann)

Selon un article de journal “Une branche éteinte des Hohenzollern” Il a été dit dans le journal Siegen: Le roi Frédéric-Guillaume II. de Prusse, l'ancêtre de toute la famille royale de Prusse, trois enfants avaient composés secondaires. La comtesse lui donna deux Lichfield. La Miss Julie Voss était l'aïeule des comtes de Ingenheim. De la comtesse Doenhoff descendu des comtes de Brandebourg. Julie Voss, est décédé le 25.3.1789, Doenhoff dans le 1834 (66J.) Les trois fils du comte de Brandebourg, de son mariage avec Mathilde de Massenbach est mort en tant que célibataire. Julie a épousé la comtesse 1816 le duc d'Anhalt-et est devenu un catholique à travers l'influence des Jésuites.

Bâtards de la marque

1477 est Jean de Clèves, Fils de Adolphe de Clèves et de la marque, Seigneur de Ravenstein et Margaret van Hürne, appelé le Bâtard de Ravenstein, Gouverneur von Wynendale + 1504. Sa veuve, Jeanne d'Lichterfelde +1547 marié II. Charles de Bailleul, et III. Guillaume de Huele. Philippe de Clèves a eu et la marque avec une fille Florence Margaret Brant par Ravenstein + 1532, même avec une fille Margaret Joan Willems d'un Adolf Mevert 1546 marié, ils nachddem 1527 par Charles V. a été légitimé. Avec Pasquine par Mark Philip a eu un fils, Charles V. légitimé comme Hector de Clèves et de la marque. Cette Wilhelmine marié et avait deux enfants en moulde.

Pedigrees


Ceux:

Jost, Henry e. Walther: Histoire de la famille de la Mar(c)k venir dans de Hamm, 1406-1925, Düsseldorf 1925 (Version en ligne)

Littérature:

VD17: Kurtze Déduction généalogique, du comte de La Marck et Wolgebornen Manderscheidt, M. Frey à Lumen et Serain

Les commentaires sont fermés.